Je m'informe sur l'égalité

L’égalité professionnelle, c’est quoi ?

L’objectif d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes est une obligation légale pour toutes les entreprises. Cette fiche précise la manière dont il impacte le transport routier.

Les domaines de l'égalité professionnelle

 9 domaines d’analyse principaux sont à évaluer par l’entreprise. A l’issue de cette évaluation, l’entreprise identifie les champs dans lesquels elle décide notamment des actions à mener en vue de progresser vers l’égalité.

1. Embauche : Recrutement et intégration des salarié.e.s

2. Formation : Accès à la formation continue

3. Conditions de travail : Organisation du travail, temps et espaces de travail, relations professionnelles

4. Santé et sécurité au travail : Pénibilité, accidentologie, maladies professionnelles

5. Promotion professionnelle: Parcours professionnels

6. Qualification : Diplômes, Titres, Certifications détenus par le personnel

7. Classification: Catégorie professionnelle, coefficient, famille professionnelle, métier en rapports avec la convention collective

8. Articulation entre la vie professionnelle et la vie personnelle et familiale : Horaires, déplacements, services de proximité d’entreprise

9. Rémunération : Rémunération effective (les primes diverses, l’intéressement et autres avantages sont à prendre en compte).

Où en est le secteur sur la mixité ?

Où en est le secteur sur la mixité des métiers ?

La parole aux acteurs du transport

« L’arrivée de femmes conductrices dans notre entreprise a changé le climat. Il y a eu plus de tolérance et plus d’ouverture d’esprit. Les personnes qui en doutaient ont eu la preuve que les conductrices sont aussi compétentes que les conducteurs.» 

Claire Seigner, Responsable des Ressources Humaines, Sotradel (69)

 

« J’ai remarqué que les équipages mixtes de nos ambulances sont plus sereins. En cas de problème d’entente, quand c’est un duo femme/homme, ils savent le gérer ou viennent m’en parler avant que cela dégénère. Dans les équipages d’hommes les conflits peuvent être plus virils. » 

Isabelle Saulnier, DRH, Ambulances Davril (91)

 

« Les conditions de travail dans les transports ont beaucoup évolué. Maintenant les véhicules se conduisent plus facilement que des voitures. Avant, par exemple, les conducteurs devaient être capables de changer une roue, maintenant on appelle le réparateur. Tous les métiers du transport sont désormais accessibles aux femmes, mais il reste des freins dans les mentalités. C’est dommage, car en formation j’observe que la conduite de certaines femmes est parfois plus souple, plus fine et plus prudente. » 

Hervé Merat, Formateur en conduite, Promotrans (51)

 

« Nos conductrices ont des accrochages à la fois moins fréquents et moins importants que nos conducteurs. En cas de passage difficile dans la circulation, elles préfèrent s’arrêter et nous appeler pour nous le signaler, plutôt que de risquer un passage un peu en force qui pourrait provoquer un accrochage. Ça nous coûte beaucoup moins cher en réparations. » 

Laurence Bernard, Directrice Administrative et Financière, Les Cars Bleus (91)